Un film sur l’amour
traité avec l’amour du cinéma

La Nostalgie de l’Ailleurs retrace le parcours initiatique d’Arielle, une femme moderne qui rêve de beauté et d’absolu, en bref du Grand Amour.
Ça démarre mal ! Sous la pression de son père, elle accepte d’épouser le jeune homme qu’il a choisi pour elle, un garçon charmant qu’elle aime bien, mais pas vraiment. Elle réalise qu’elle s’est trompée de vie et appelle à l’aide tous les dieux possibles.
Quelque part, « Ailleurs », un Directeur des Ressources Angéliques entend son appel. Il demande à un jeune ange de la suivre pour mieux comprendre les femmes et l’amour humain. Ensemble, ils prennent Arielle sous leurs ailes. Sauf que tomber amoureuse rend Arielle un peu aveugle et sourde. Mais les anges ont plus d’un tour dans leur sac.

Un film sans tournage

Quel amoureux du cinéma n’a jamais songé à utiliser le patrimoine universel d’images pour réaliser le film de ses rêves. Adapter et réinterpréter les images du passé pour les ouvrir à de nouvelles histoires et de nouvelles émotions, c’est le pari cinématographique de ce film. Du jamais fait pour réaliser une fiction amoureuse dédiée au grand écran.

Plus de 100 acteurs, chanteurs, icônes d’hier et d’aujourd’hui présents dans La Nostalgie de l’Ailleurs.

Plus de 700 œuvres cinématographiques et audiovisuelles assemblées, remontées et revisitées : un hommage au génie des réalisateurs et à la magie des acteurs.

Un casting de rêve

Pour les rôles principaux du film, le dispositif consiste à choisir un acteur appartenant à l’univers cinématographique et émotionnel de la réalisatrice. De chercher ensuite dans sa filmographie des moments, des regards, des gestes adaptés au rôle qu’il doit jouer dans La Nostalgie de l’Ailleurs.

Un conte philosophique

Entre Orient et Occident, rêve et réalité, terre et ciel, une histoire moderne d’amour et d’anges autour des petites névroses humaines mais aussi de la sexualité, de la mort et du désir. Le témoignage d’une époque légendaire, avant et après 68.
Un film mis en images comme un rêve qui interroge nos réalités pour nous éveiller plus « en-corps » au désir d’aimer et d’être aimé en dépit de tout.

Un clin d’œil cinématographique aux Ailes du désir de Wim Wenders.

Réactions à chaud après la projection du premier quart d’heure de la maquette du film

Faisons Circuler les Archives

Pour permettre une utilisation innovante des archives audiovisuelles dans le cadre de la création cinématographique

Pin It on Pinterest